ticket-caisse.com Accélérateur de réussiteTicket Caisse
 Menu

LE TICKET DE CAISSE QUI TUE

Les petites choses de la vie sont parfois les meilleures...
Pour tous les consommateurs étourdis qui ne regardent jamais leur ticket et les actions de nos partenaires au verso lors de leur passage en caisse, la vie est parfois faite de leçon.
Par Marie, avril 2005 - Et ça vous fait rire ?
à propos de l'auteur
Prénom : Marie - 30 ans (presque), je profite de ma vie de maman en congé parental avec mon amoureux et mes deux monstres... Une petite vie (presque) tranquille que je veux bien partager un peu avec vous.

Ceux qui me connaissent un peu savent que je ne suis pas du genre à faire la collection des sacs à main... J'en ai un cependant, qui me suit parfois quand je dois transporter mes papiers ou mes moyens de paiement...
Un sac noir, tout bête et probablement pas très beau, à en croire la grimace de mon amoureux quand il a découvert ma trouvaille... Pas très beau peut-être mais c'est un sac de femme !

Ayant des tendances "bordéliques" assez prononcées, j'avoue que j'y conserve toutes sortes de choses, au point de craindre d'avoir un accident, qu'un éventuel secouriste soit obligé de le fouiller et qu'il ne trouve même pas mes papiers !!! Imaginez la situation : ça serait ballot, quand même !

Quand je passe vraiment trop de temps à chercher mes affaires, j'ai des scrupules et je le vide. Je suis toujours surprise, une fois le contenu étalé sur la table, par le volume de ce tas !

Ce fût le cas pas plus tard qu'hier. Je prends le sac, je le renverse, j'étale, et je commence à faire un premier tri visuel assez grossier, en prenant soin de séparer le papier, les denrées périssables, les papiers ou autres documents officiels, le tout avec un regard perçant et rapide...

Je remets les chewing-gums dans leur boîte respective, je jette les mouchoirs non usagés mais tellement ratatinés qu'ils en sont inserviables, je remets les pièces de monnaie à leur place (tiens, je suis riche, en fait !), je relis les petits mots de Chouinette ("Maman, tu es la plus jolie"), je fais le compte des chouchous et barettes (euh, 11...un record !), je remets les jeux de Crapouillot dans leur boîte. J'en viens au paquet des papiers : à la poubelle les pubs ! Les tickets de carte bancaire aussi, depuis le temps, les mouvements bancaires sont faits ! Et si je regardais quand même les tickets de caisse ? On ne sait jamais... il y a peut-être des garanties, avec !

Je me mets à éplucher les tickets de caisse en diagonale... je ne regarde que les sommes à deux chiffres (en euros)... Rien de passionnant, que des banalités, légumes, fruits, laitages se succèdent... Jusqu'à un des derniers tickets, un des plus longs, replié plusieurs fois et dont la somme finale se lit à trois chiffres... Un ticket de grosses courses, celles où on fait des réserves... 30,80 en face du lait ? Oh, je confonds encore les francs et les euros... Pourtant, c'est bien la colonne euro ? Ah oui...56 x 0,55 = 30,80 de lait !!! Mais je n'ai jamais acheté 56 litres de lait ! La caissière s'est trompée et a dû soustraire la somme à la fin du compte ! Je déplie, et... rien ! Désespérée, je m'imagine, poussant un chariot rempli de 56 litres de briques de lait !

Horreur, désespoir, je dois bien me rendre à l'évidence, la caissière a tapé sur les touches 5 et 6 au lieu de l'unique 6 et m'a facturé 56 litres au lieu de 6 litres de lait !!!
Et voilà comment on peut jeter 30,80 - 6 litres (achetés réellement sans doute !) par la fenêtre ! Et là, c'est énervant !
Le pire, c'est que si je n'avais pas regardé ce fichu ticket, je ne l'aurais pas su (il date du 29 janvier)!!! Que dire de mon amoureux et de ma petite maman, témoins malgré moi de ma découverte et qui connaissent mes penchants de panier percé !!! Ils n'ont pas fini d'en rigoler (jaune, mais quand même !)... et de me faire rager !

[ Retour ]


Référencement - Audit marketing - webmarketing JmtconseilsJmtconseils