ticket-caisse.com Accélérateur de réussiteTicket Caisse
 Menu

LES ENSEIGNES PARTENAIRES

Nos partenaires de la grande distribution


Auchan, Atac, Carrefour, Coop, Groupe Casino, Champion, réseaux U, Cora, Géant, Intermarché, Leclerc, Leader Price, LIDL, Aldi, Migros, Monoprix, etc
Différents formats de magasins
  • Le cash and carry et l'approvisionnement de la restauration
  • Le commerce de proximité
  • L'hypermarché
  • Le maxidiscompte
  • Le supermarché
  • L'urbanisme commercial
Le cash and carry et l'approvisionnement de la restauration
Littéralement « payez comptant et emportez », formule importée des Etats-Unis créée pour rentabiliser le service des grossistes aux détaillants. Cette forme d'intermédiation permet aux détaillants de venir s'approvisionner dans un dépôt ou entrepôt en choisissant les produits, la quantité voulue, en payant comptant, et en les emportant.
Le commerce de proximité
Un des paramètres-clés du commerce est sa localisation, un aspect par ailleurs pris en compte quel que soit le format du magasin.
Le commerce de proximité se distingue des autres formats :
Du fait que les consommateurs résident tout près du magasin, en distance et donc en temps d'accès ;
Du fait que les surfaces de proximité sont implantées aussi bien en milieu urbain que rural.
Trois formats distincts : Définitions
Le petit libre-service ou PLS : petit magasin de quartier ou épicerie d'implantation le plus souvent ancienne d'une surface inférieure à 120 m2, géré par un commerçant indépendant s'approvisionnant auprès de grossistes ou tenu par un gérant-mandataire
Le convénience-store, petit magasin avec un assortiment de produits de dépannage et de service de proximité (pain,..). Les groupes pétroliers ont lancé le concept dans les années 1970, pour proposer des produits dits d'impulsion (boissons, sucreries, grignotage, petits jouets..), de la presse, des accessoires et produits d'accessoires automobiles, en créant des boutiques dans les stations-services. Les convenience-store, à l'instar des hypermarchés, utilisent l'automobile, non plus en tant que moyen d'accès, mais comme finalité de passage le long des grands axes routiers
La supérette : commerce de détail non spécialisé à dominante alimentaire en libre-service, d'une surface de 120 à 400 m2, exploitée en majorité, par des indépendants ou des succursalistes
L'hypermarché
L'hypermarché est un magasin d'une surface de vente au détail égale ou supérieure à 2500 m2, dont l'offre en produits alimentaires varie de 3 000 à 5 000 références, et pour le non alimentaire, de 20'000 à 35' 000 références, où les articles sont majoritairement vendus en libre-service à des prix compétitifs. L'implantation périphérique ou suburbaine de l'hypermarché ( à 80%), explique la mise à disposition des clients d'une vaste zone de stationnement.
Le maxidiscompte
Supermarché de petite taille (1000 m2), dont l'assortiment est limité aux produits de consommation de base (1000 références), à prix bas et faibles marges, et constitués d'une majorité de marques de distributeurs ou de produits sans marques.
Le supermarché
Magasin de vente au détail à dominance alimentaire, d'une surface de vente comprise entre 400 m2 et 2500 m2, dont l'assortiment alimentaire comprend 2500 à 3500 produits pour une offre totale en libre-service de 3000 à 5000 produits ; leur chiffre d'affaires alimentaire est supérieur à 65%. Le premier supermarché a été ouvert en 1957 à Paris.
L'urbanisme commercial
L'urbanisme commercial définit les règles de création et d'agrandissement des magasins de vente de détail afin d'assurer leur développement équilibré sur le territoire, et le service aux consommateurs.


Référencement - Audit marketing - webmarketing JmtconseilsJmtconseils